PAGE D'ACCUEIL LE CRASH DE L'EQUIPAGE DU LT BROTEN

Recherches des lieux de crash:

. Par canton

. Par date

. Par nationalité

. Par pilote

Les histoires des mois précédents

La résistance en Eure-et-Loir

Les crash non identifiés

Liens

La vie de l'association

@-Mail de l'Association

Recherches de témoignages et dons

Le 801st Bomber Group

L'équipage du Lt BROTEN appartenait au 801st Bomber Group, 36 Bomber Squadron qui était une structure particulière de la 8ème Air Force. En effet, dès l'engagement des forces américaines dans le conflit européen, il fut convenu que les bombardiers lourds du Commonweath voleraient de nuit et que les bombardiers américains voleraient de jour.

Or, les B-24 du 801st Bomber Group volaient de nuit pour ravitailler les maquis français en armes, munitions et autres, par parachutages. Ces ravitaillements étaient bien souvent vitaux pour la résistance française et l'action du 801st BG permettait d'harceler sans cesse l'ennemi. Les hommes d'équipage de ces bombardiers furent appelés les "CARPETBAGGERS" à partir des années 1960-70 lors de la naissance d'une association leur rendant hommage.

La Mission

Dans la nuit du 04 au 05 Juillet 1944, une nouvelle mission codée "Ventriloquits 35" fut confiée à l'équipage du Lt BROTEN. Elle consistait à parachuter des armes et du matériel aux maquisards du Loir-et-Cher. Cette mission était la 9ème de l'équipage.

B-24DSA (SA= modifié pour les opérations de parachutage). Archives Serge BLANDIN

Dans la soirée du 04 Juillet 1944, à 23H13, le bombardier B-24 du Lt BROTEN décolla de sa base d'Harrington (Northamptonshire) et prit la direction du Loir-et-Cher en prenant soin de contourner les zones sensibles telles que les bases aériennes allemandes (Evreux, Châteaudun, Dreux, Orléans,...).

 

( Rang du fond: Inconnu, Tappan, Broten, inconnu)

 

 John O. BROTEN 

 

Arrivé au-dessus du lieu de largage, la mission est réalisée avec succès et l'appareil prend immédiatement le chemin du retour, en prenant le soin de passer au Nord d'Orléans vers 01H45-02H00.

Le Crash

A la même heure (vers01H30), les Lancaster de la RAF ont comme mission de bombarder la ville d'Orléans et la base aérienne de Bricy. Cette importante activité aérienne eut pour inconvénient d'attirer les chasseurs de nuit allemands et un véritable carnage eut lieu dans le ciel s'étendant d'Orléans à Rambouillet.

Par malchance, le bombardier B-24 fut pris dans ces combats aériennes et fut touchés par un chasseurs de nuit allemands. Un incendie se déclencha et une terrible explosion s'en suivit. L'appareil avait explosé en plein vol et s'écrasa à 02H00 dans un champ à Trancrainville. Trois corps furent retrouvés dans l'épave, deux à proximité et deux autres dans le champ voisin. Seul un des aviateurs eut le temps de sauter en parachute. Voici les membres de l'équipage.

Pilote BROTEN John O. matr.0-1574610 Tué
Co-pilote TAPPAN Edward   Evadé
Navigateur GEHUE Roy C. matr.18098768 Tué
Bombardier EMERT Alfred C. matr.0-688180 Tué
Mitrailleur/dispatcher ELLIS Jesse R. matr.32860380 Tué
Mécanicien SPARKS Harry L. matr.0-707382 Tué
Mitrailleur PRANZETELLI Michael J. matr.31331737 Tué
Radio-opérateur FREIDKAS William matr.34708160 Tué

Les corps furent inhumés dans les jours suivants par les soldats allemands au cimetière communal des Aubrais (Loiret). Après la guerre, le corps d'Harry SPARKS fut déplacé au cimetière militaire d'Epinal et les autres corps de l'équipage furent rapatriés aux USA.

Alfred EMERT

 

Alfred EMERT et son épouse

Le 07 Juillet 1944, les soldats allemands évacuèrent les débris du B-24 pour les transporter sur la base aérien de Saran afin d'en y étudier la technologie américaine.

L'évasion du Lt TAPPAN

Lors du crash, le 2nd Lt Edward TAPPAN (co-pilote) aida son pilote à maintenir les commandes de l'avion. Toutefois, lors de l'explosion de l'appareil, il se trouva éjecté à l'extérieur et il ouvrit son parachute. C'est un arbre qui lui rendit l'atterrissage moins brutal. Aux dires des témoins, cet arbre était le seul des environs. Il traversa la plaine, se dirigeant au hasard vers Neuvy-en-Beauce puis il demanda de l'aide à deux dames qui passaient par là. Mr SEVESTRE intervint quelques temps après et conduisit l'aviateur jusqu'à Neuvy-en-Beauce, chez Lucienne BALLOT qui tenait un café, dont le mai était prisonnier de guerre. Il aurait ensuite été logé au fur et à mesure par différents résistants locaux jusqu'à la libération de la région par les troupes américaines. Un document officiel précise que l'aviateur fut aussi hébergé par Mr Jean-Pierre FAUCON à Neuvy-en-Beauce.

Edward TAPPAN en 1943

La Stèle en l'honneur de l'équipage

Lors de la commémoration du 50ème anniversaire, le 14 Août 1994, un stéle fut inaugurée sur les murs du cimetière communal de Trancrainville et le 2nd Lt TAPPAN était présent à la cérémonie.

Malheureusement, le seul survivant de cet accident décéda le 10 Octobre 1996...

 Avis de décès d'Edward TAPPAN  

Un grand merci à M. BLANDIN (représentant officiel de l'Association du 801st/492nd BG en France) qui a eu la gentillesse de nous communiquer les photos de cette page.

Quelques sites...

Site officiel des CARPETBAGGERS: http://www.carpetbaggerops.org/NewMenu.html

Site du musée de Harrington: www.harringtonmuseum.org.uk

copyright 2003