PAGE D'ACCUEIL LA TOMBE DU COMMONWEALTH DE GARANCIERES-EN-DROUAIS
 

Lors de l'invasion allemande en Eure-et-Loir en juin 1940, l'armée française bat en retraite et tente, par tous moyens, de freiner l'avancée des soldats allemands.

A cette occasion, les forces aérienne anglaises soutiennent au mieux l'effort de l'Armée Françaises et montre son engagement total en envoyant des squadrons de Blenheim dans le Sud de l'Eure. Ainsi, à 13H45, trois escadrilles du Squadron N°40 partent du terrain de Wyton, près d'Hundington pour attaquer sur la route Breteuil-Damville-Louviers et Elbeuf. Le Blenheim N° R3693 du 40 Squadron est alors poursuivi par des chasseurs allemands et atteint par des balles de mitrailleuses au Sud de l'Avre.

Les soldats du PC de la 2ème DLM, à Garancières-en-Drouais, furent les témoins de ce combat aérien. Il virent le bombardier en flammes. Le pilote et l'observateur purent sauter en parachute mais pas le mitrailleur, le Sergent S. W. JOHNSON. Il mourut carbonisé dans la carlingue de son appareil. L'appareil s'écrasa à la limite des trois communes de Garancières-en-Drouais, Saulnières et Crécy-Couvé. Les deux survivants furent recueillis par les soldats français.

Sgt JONHSON Sydney Wallace  RAF  40 Sqd  matr. 937626  14 Juin 1940

 

copyright 2003