PAGE D'ACCUEIL LE CRASH DE L'OFFICIER AITCHISON

Recherches des lieux de crash:

. Par canton

. Par date

. Par nationalité

. Par pilote

Les histoires des mois précédents

La résistance en Eure-et-Loir

Les crash non identifiés

Liens

La vie de l'association

Contact

Recherches de témoignages et dons

.

.

.

 

Le 14 Février 1944, le Squadron 247 de la Royal Air Force lance une opération de type "ranger": une grande formation de chasseurs britanniques ont pour missionner de survoler le territoire ennemi et d'attaquer les terrains d'aviateurs de l'occupant nazi.

Ainsi, l'officier Alexander Swanston AITCHISON (matr. 127205), agé de 22 ans, décolla de sa base aux commandes de son chasseur britannique "Typhoon" (Nr JP649 avec la lettre "Z") en tout début d'après-midi en direction de l'arrière pays normand.

Il arriva vers 14H30 dans les environs de Châteaudun et décida d'attaquer la base aérienne allemande qui se trouve à l'Est de la ville. Le Typhoon plongea alors pour prendre de la vite et mitrailla le terrain d'aviation en rase-motte. Toutefois, lors de sa remontée, il fut atteint à son tour par la Flak. L'appareil perdit immédiatement de l'altitude et malgré quelques tentatives de redressements, il vint s'échouer dans un pré en contre-bas de la Rue de Varize (à Châteaudun). En glissant sur le sol, les deux ailes furent arrachées par un talu mais la carlingue poursuivit sur sa trajectoire pour plonger dans un abri en béton armé. L'avion défonça le mur de 50 cm d'épaisseur pour s'encastrer dans le sous-sol du Garage Fleury. Un explosion s'en suivit, communiquant le feu à des bidons d'huilles du garage. Les pompiers et les services allemands de protection contre l'incendie maîtrisèrent rapidement l'incendie et dégagèrent les morceaux de l'appareil ainsi que le corps écrasé et calciné du pilote.

Le corps de l'officier AITCHISON fut inhumé au cimétière d'Orléans et il y repose aujourd'hui encore (plot 2, row A, Grave 24) avec 21 autres tombes militaires de la seconde guerre mondiale.

copyright 2003