PAGE D'ACCUEIL LE CRASH DES AVIATEURS COHEN ET DEAVES

Recherche des lieux de crash

. Par canton

. Par date

. Par nationalité

. Par pilote

Manifestations de l'Association

Bombardements en Eure-et-Loir

Résistance en Eure-et-Loir

Crash non identifiés

Liens "Aviation 39-45"

L'association "FORCED LANDING"

@-Mail de l'Association

Recherches de témoignages et de dons

Tombes du Commonwealth

Le passé du Lt R.S. COHEN

 Le Lt Robert Simon COHEN naquit en Hollande le 24 Juillet 1922 à Rotterdam. Il alla au lycée de Rotterdam de 1934 à 1939 puis il incorpora l'université technique de Delft. Puisqu'il était juive, il chercha vivement à quitter son pays après l'invasion de la Hollande par les troupes allemandes en Mai 1940 (nous apprendrons au cours de nos recherches que sa famille proche fut victime de la barbarie nazie dans le camp de concentration d'Auswich).

Robert Simon COHEN

Le 20 Juin 1940, il quitta son pays depuis les côtes de Katwyk en compagnie d'un ami de l'université (Conrad de Iongh) sur un canoë équipé d'une petite voile. Deux jours après, ils arrivèrent sur les côtes anglaises. Les deux compères s'engagèrent alors dans la RAF (Conrad de Iongh périt aux commandes d'un Spitfire du 167 Squadron le 10 Juin 1943).

Fiche d'identification de R.S. COHEN de 1943 (pour la constitution de son brevet de pilote)

En Septembre 1941, Robert COHEN commença son entraînement dans la RAF et,en Octobre 1943, il incorpora le 613 Squadron. Il réalisa sa première mission le 04 Janvier 1944. Le 11 Avril 1944, il prit part, avec 5 autres Mosquitos au bombardement du quartier général de la Gestapo à la Hague, près de Rotterdam, quoiqu'il ne put (en raison d'un problème mécanique) larguer ses bombes.

Après l'attaque de la gare de Fontainebleau dans la nuit du 14 au 15 Juillet 1944, il fut décoré de la Distinguished Flying Cross (DFC) le 07 Août 1944. Cette nuit, le jeune pilote repéra un train au Sud de Paris et l'attaqua. Ce train était composé de réservoirs de carburant. Son explosion éclaira les environs, ce qui permit de découvrir ce qui ressemblait à un dépôt de carburant. Il procéda donc à une seconde attaque, mettant le feu à de nouveaux réservoirs puis il appela les autres membres de son escadrille pour que la cible soit totalement détruite, ce qui fut fait. En recevant le rapport de R.S. COHEN, sa hiérarchie ordonna à des bombardiers  Mitchell  d'attaquer ce dépôt les jours suivants.

 

La mission du 613 Squadron

Dans la nuit du 10 au 11 Août 1944, 14 Mosquitos du 613 Squadron (RAF) décollèrent de leur base de LASHAM (Angleterre) pour une mission "Intruder" (attaques d'opportunité sur des objectifs allemands au sol) sur le secteur Chartres- Dreux-L'Aigle-Domfront.

Parmi ces appareils, figurait le Mosquito Nr NT 106 piloté par le F/O Robert Simon COHEN, accompagné de son navigateur F/Sgt Peter Georges DEAVES.

Selon le témoignage du navigateur John VICK volant sur le mosquito Nr PZ 194 du 613 Squadron, son chasseur prit pour cible un train allemand stationné à proximité de la gare de Tillières-sur-Avre.

A la recherche d'objectifs, le Lieutenant COHEN demanda par radio s'il y avait de l'activité dans le secteur et le navigateur VICK répondit favorablement. Le Lt R.S. COHEN avec son coéquipier prirent alors la direction de Tillières-sur-Avre en vue d'attaquer une seconde fois le train allemand repérer par John VICK.

Or, entre les deux attaques, les soldats allemands eurent le temps de se réorganiser et la Flak située sur les hauteurs de Tillières-sur-Avre était de nouveau opérationnelle. Lorsque le Mosquito arriva au-dessus de la ville, il fut immédiatement pris  pour cible par la Flak. Mortellement touché, l'appareil perdit de l'altitude et s'écrasa à Breux-sur-Avre et les deux aviateurs périrent.

Pilote  F/O Robert Simon COHEN  Matr. 149822, 22 ans Tué
Navigateur F/Sgt Peter Georges DEAVES Matr. 658425 Tué

L'inhumation des corps

Les deux corps furent immédiatement inhumés l'un à coté de l'autre dans le cimetière communal de Breux-Sur-Avre. Le cimetière de Breux-sur-Avre comptait déjà une autre tombe d'un aviateur abattu le 14 Juin 1940 (il s'agit du F/O RAE).

En 1949, l'oncle de Robert Simon COHEN vint se recueillir sur la tombe du défunt pilote et il décida alors de rapatrier le corps de son neveu dans son pays, en Hollande, ce qui fut fait en Juillet 1957. Il fut enterré au cimetière hollandais (Dutch field of honour) près de Senlis.

Recueillement de l'Oncle de R.S. COHEN sur sa tombe (1949)

Tombe du navigateur Peter Georges DEAVES (Breux-Sur-Avre)

Ces recherches de l'Association Forced Landing ont été menées, plus précisément, par M. Joël LEGOUT (joel.legout@club-internet.fr).

INAUGURATION D'UNE STELE EN 2006

Le 24 Septembre 2006, l'Association Forced Landing organisa une cérémonie en mémoire du pilote R.S. COHEN et de son navigateur P.G DEAVES. Les familles COHEN et DEAVES assistèrent à cet évènement ainsi que les habitants de la Commune de Breux-Sur-Avre et les représentants des Ambassades de Hollande et de Grande Bretagne.

copyright 2006