Ce site Internet a pour objectif d'honorer la mémoire (concernant avant tout le département de l'Eure-et-Loir) des aviateurs alliés qui ont combattu, voire donné leur vie, durant la seconde guerre mondiale pour repousser l'occupant nazi et redonner à la France sa liberté.

Traduction /

L'HISTOIRE DU MOIS ACTUALITES 2014

Recherche des lieux de crash

. Par canton

. Par date

. Par nationalité

. Par pilote

Manifestations de l'Association

Bombardements en Eure-et-Loir

Résistance en Eure-et-Loir

Crash non identifiés

Liens "Aviation 39-45"

L'association "FORCED LANDING"

@-Mail de l'Association

Recherches de témoignages et de dons

Tombes du Commonwealth

Nombre de visiteurs:

 

Chartres, le 1er Aout 1944

Le 1er Août 1944, Berlin devait être la cible d'un important bombardement américain (plus de 1000 bombardiers prévus). Le mauvais temps en a voulut autrement et la ville de Chartres devint un des objectifs prioritaires.

Trois vagues de B-17 bombardèrent massivement Chartres à 14H30, 16H10 et 17H45, causant de nombreuses pertes humaines (25 tués, 20 blessés) et d'immenses dégâts matériels.

Lors de la première vague, la FLAK située à l'Ouest de Chartres se montra très active et toucha de plein fouet l'appareil du Lt MELOFCHIK. Dans sa chute, le bombardier en heurta un second, celui du Lt SPROUL.

La seconde vague fut tout aussi violente et un troisième B-17 est mortellement touché, celle du Lt STEVENS.

Le 1er Août 1944, 15 jours avant sa libération, fut une journée de cauchemar pour la ville de Chartres et l' US Air Force perdit 24 aviateurs américains dans le ciel chartrain.

Deux survivants, les Sergents BOZARTH et MAPES décrivent les circonstances du crash de leur bombardier et de leur tentative d'évasion.

Le 13 Mai 2012, à Amilly, la famille du T/Sgt MINNICK (notamment sa fille) assista à l'inauguration d'une stèle en mémoire de l'équipage du Lt STEVEN dont tout l'équipage (excepté le Sgt DOYLE) trouva la mort dans le crash de son appareil.

L'évènement fut émouvant avec rencontre des derniers témoins français et recueillement sur les lieux du crash.

Equipage du Lt SPROUL

Famille du T/Sgt MINNINCK à Amilly le 13 Mai 2012

 

 

Pour plus de détail

 

 

Nous avons constaté, à de trop nombreuses reprises, que notre site faisait l'objet d'un véritable pillage intellectuel, d'autres personnes s'attribuant sans gêne notre travail.

C'est pourquoi nous avons décidé de ne plus alimenter ce site.

Toutefois, c'est avec un grand plaisir que nous continuerons à renseigner les personnes qui nous contacterons. N'hésitez donc pas à nous contacter.

L'Association FORCED LANDING travaille depuis peu à la rédaction d'un ouvrage regroupant le travail de l'ensemble de ses membres. Ce site n'est qu'un échantillon de ce modeste travail destiné à tous ceux que le passé ne laisse pas indifférents. Puissent-ils y trouver quelque intérêt, ce sera notre meilleure récompense, en hommage à ces hommes et femmes qui ont risqué leur vie en cette période si trouble de notre histoire.

Le 8 Mai 2014, l'Association Forced Landing participa à la venue de James COLLINS, le neveu du Lt LOVELACE qui périt dans la crash de son B-24 à Autruy-sur-Juine. L'accueil des habitants du village fut chaleureux.

Le 30 Juin 2014, Jean PIERRE, président de l'Association Forced Landing, rencontra la famille DAVIS à Chartres pour remémorer l'évasion du Capitaine William DAVIS du 370th FG, après le crash de son P-38 le 07 Juillet 1944 à Saint-Léger-les-Aubées. William survécut à la guerre et continua sa carrière dans l'USAAF jusqu'en 1963, en tant que Colonel. Il décéda en 2004, en Floride.

 

Le 5 Juin 2014, Jean-Luc GRUSON, Jacques LAROUSS et Olivier LE FLOCH participait à l'inauguration d'une plaque en mémoire du Lt Allen WIERSEMA, abattu lors d'une mission le 5 Juin 1944 dans l'arboretum de Versailles. Une délégation américaine conduite par l'historien Mike Seneff était présente.

     

 Dernière mise à jour: 30/11/2014

Webmaster: TessierS@wanadoo.fr             copyright 2003-2014