PAGE D'ACCUEIL LE CRASH DU B-24 DU CAPT ROGGENKAMP

Recherches des lieux de crash:

. Par canton

. Par date

. Par nationalité

. Par pilote

Les histoires des mois précédents

La résistance en Eure-et-Loir

Les crash non identifiés

Liens

La vie de l'association

@-Mail

Recherches de témoignages et dons

..

.

.

...

.

.

.

.

.

.

.

..

..

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

..

.

...

.

..

LA MISSION DU 24 JUIN 1944

Au matin du 24 Juin 1944, très tôt, les B-24 du 93rd BG décollèrent de leur base en Angleterre pour une mission de bombardement. L'objectif était alors le terrain d'aviation de Dreux.

La formation de bombardiers traversa la Manche sans difficulté et prit ensuite à direction de Dreux. Parmis les appareils du 328th BS, se trouva le B-24 J (Nr 42-100294, pin up "Victory Bell") piloté par le Capitaine ROGGENKAMP et transportant 10 hommes d'équipage.

Vers 08H40, la formation arriva à proximité de Dreux et l'objectif était en vue. C'est alors que la DCA se mit en action formant un véritable barrage anti-aérien. Les bombardiers ouvrirent leurs soutes s'apprêtant à larguer leurs bombes quand tout d'un coup, le B-24 du Capitaine ROGGENKAMP fut touché de plein fouet au niveau de ses soutes encore remplies de bombes et au moteur N°2. Trois aviateurs situés dans des bombardiers de la même formation purent observer le terrible accident: L'appareil prit feu et immédiatement, l'équipage commenca à larguer ses bombes pour libérer l'issue de secours et tenter un éventuel atterrissage forcé, il perdit rapidement de l'altitude quittant la formation puis tourna vers la droite. Le pilote et le co-pilote restèrent au commande de leur appareil pour permettre à leur camarade d'évaquer l'avion d'urgence et de sauter en parachute. Le bombardier ne put aller plus loin et explosa en plein air avec encore 4 hommes à l'intérieur . Le bombardier B-24 s'écrasa au Sud-Ouest au-dessus de son objectif, avant de n'avoir pu larguer ses bombes. 7 aviateurs eurent le temps de sauter en parachute mais le denier n'a pas de chance car des débris de l'explosion retombèrent sur son parachute et l'enflammèrent. L'aviateur s'écrase au sol et se tua.

L'EQUIPAGE DU B-24

Le Bombardier du Capt ROGGENKAMP transportait 10 hommes d'équipage dont voici les noms:

Pilote Capt ROGGENKAMP Norman A. matr. 0-799463 Tué
Co-pilote Lt Col. PORTER Clarence R. matr. 0-412876 Tué
Navigateur Lt ASHTON Morton R. matr. 0-694300 Prisonnier
Bombardier Capt SCHILLING Kenneth W. matr.0-734841 Evadé
Nav./observer Lt BOYLE John J. matr. 0-669969 Tué
mitrailleur gauche 2nd Lt HUITT Burl E. matr. 0-700935 Evadé
mécanicien T/Sgt ARNOLD Lowell L. matr. 35488682 Tué
radio-opérateur T/Sgt STRACZEWSKI Adam J. matr. 32570435 Prisonnier
mitrailleur droit S/Sgt WRIGHT Norman matr. 11117020 Evadé
mitrailleur de nez S/Sgt MLOT Eugene J. matr.16060659 Tué
Mitrailleur S/Sgt BIES Walter E. matr. 36533066 Evadé

De gauche à droite, en haut: Mr 'X', Kenneth SCHILLING, Horman ROGGENKAMP, Morton HASTON et Norman WRIGHT

En bas: Walter BIES, Adam STACZEMSKI, Eugene MLOT, Lowell ARNOLD

LE TEMOIN DU CRASH

Un habitant de la région, Mr STINAT, fut témoin de ce terrible accident alors qu'il travaillait dans un champ avec trois chevaux. Le temps était beau et un groupe de bombardier américain passait à très haute altitude. Dans la formation, un appareil était en feu, touchée par la DCA de la région puis tout d'un coup, explosa ! Quatre parachutistes furent observés par Mr STINAT et des débris de l'avion tombait tout autour de lui. Les débris en flammes tombèrent également sur le parachute du quatrième et dernier parachutistes qui s'écrasa au sol, se tuant. Mr STINAT courrut se mettre à l'abris dans une ferme toute proche. Après la chute des derniers morçeaux, il retourna constater les dégâts: les chevaux n'avaient pas bougé mais un des quatre moteurs étaient tombés à 50 mètres des animaux sur la bordure du champ. Les Allemands ne tardèrent pas à arriver. Parmis les débris, les habitants purent constater la pin-up du B-24, une femme peinte allongée avec l'inscription "Victory Bell". Dans la carlingue, quatre corps furent retrouvés, plus celui du parachutiste malchanceux. Les Allemands voulurent les enterrer sur place mais les anciens du village contesta et les corps furent finalement enterrés dans le cimetière communal du lieux du crash le 25 Juin 1944. Après la guerre, les corps furent relevés par les autorités américaines.

L'EVASION DES SURVIVANTS

Comme le signale le témoignage de Mr STINAT, les 3 parachustites observés dans le ciel de son village disparurent. Mieux, Mr STINAT n'observa pas tous les parachutes car, en réalité, il y en eut 6. Deux d'entre eux (ASHTON et STRACZEWSKI) furent capturés par les Allemands mais les quatre autres purent s'évader. Ils furent recueillis par le réseau de résistance locale puis transférés vers le camp de Fréteval. Ce camp installé par la résistance française au Sud de Cloyes, dans la forêt de Fréteval, était destiné à accueillir les aviateurs alliés et de les héberger, les nourrir sous le nez des Allemands en attendant la libération de la région par les troupes terrestres. Ainsi, nous retrouvons la trace de Kenneth SCHILLING, Burl HUITT, Norman WRIGHT, Walter BIES dans le camp de Fréteval. Tous furent libérés le 13 Août 1944 avec la libération du camp par les troupes américaines et regagnèrent les USA rapidement.

LE DERNIER REPOS

Les cinq aviateurs qui trouvèrent la mort pour la liberté de la France repose désormais:

Clarence PORTER au cimetière militaire américain de St-Laurent-Sur-Mer

(Plot D, Row 11, Grave 32)

John BOYLE au cimetière militaire américain de St-Laurent-Sur-Mer

(Plot B, Row 20, Grave 5)

Lowell ARNOLD au cimetière américain de Neupre, en Belgique

(Plot C, Row 36, Grave 15)

Eugene MLOT au cimetière américain de St-Laurent-Sur-Mer

(Plot D, Row 1, Grave 32)

Le corps de Norman ROGGENKAMP repose aux USA.

LA BIOGRAPHIE DU Capt ROGGENKAMP

Le Capitaine Norman Albert ROGGENKAMP naquit le 26 Mai 1923 et ses parents étaient agriculteurs dans une ferme à Shively, dans le Kentucky, près de Louisville. Norman fut un très bon élève, fut diplômé à l'école de Miltown dans l'Indiana en 1941 puis s'engagea dans des études d'ingénieur à l'Université de Louisville en Septembre 1941. Suite à l'attaque de Pearl Harbor le 07 Décembre 1941, il s'engagea dans l'armée dès Février 1942 où il obtint avec succès son brevet de pilote dans l'US Air Force. Après un entrainement approprié, il devint pilote de B-24 dans la 8ème Air Force et un poste lui fut offert dans le 93rd Bomber Group, 328th Bomber Squadron.

Avant de quitter les Etats-Unis pour venir en Angleterre, il se marria avec sa fiancée, Virginia BEZY. De cette union, naquit une petite fille, Nancy qui n'eut jamais la chance de connaître son père.

Mort à l'âge de 22 ans, Norman ROGGENKAMP repose désormais dans un petit cimetière aux USA, dans la commune où il se marria...

Capt Norman ROGGENKAMP

Grace à l'Association Forced Landing, le trace du frère du pilote fut retrouvée et Milton W. ROGGENKAMP put se rendre en France pour se recueillir sur les lieux de l'accident survenu le 24 Juin 1944.

Le frère du Capt Norman ROGGENKAMP, Milton ROGGENKAMP et Mr PIERRE, président de l'Association Forced Landing, en recueillement sur les lieux du crash du B-24.

copyright 2003